Vous avez déjà un compte ?
Pas encore membre ?
Forumsanté > Conseil Santé > Nutrition > Habitudes alimentaires > Petit-déjeuner : pas tous égaux face à l’appétit

Le magazine

Consultez-le en ligne !
Conseil Santé

Petit-déjeuner : pas tous égaux face à l’appétit


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires

Dans le cadre d'une alimentation équilibrée, le petit-déjeuner est aujourd'hui fortement recommandé. S’il est vrai que notre organisme ne cesse jamais de fonctionner et a besoin de se nourrir après une nuit de jeûne alimentaire, il n’en demeure pas moins que nous ne sommes pas tous égaux face à l’appétit. Nombre d’entre nous se passent par exemple très bien de manger le matin et ne ressentent pas pour autant de fatigue physique ou de baisse de leur concentration. Point sur la question de l’importance du petit-déj’…

Pourquoi en faire à tout prix le pilier de nos trois repas quotidiens ?

Petit-déjeuner

Sans doute parce qu’au fil du temps, notre alimentation s’est déstructurée : notre mode de vie actuel favorise les repas pris sur le pouce et les sandwiches vite avalés. Comme aux Etats-Unis, le rituel du repas est peu à peu remplacé par un grignotage tout au long de la journée et ce, dès le petit-déjeuner qui, pour nombre d’entre nous, n’est fait que d’un café éventuellement accompagné d’une tartine ou de quelques biscuits que l’on croque en vitesse dans sa voiture ou dans les transports en commun. Alors les nutritionnistes se sont inquiétés de cette prise répétée de petits en-cas pouvant aboutir à un excès de calories et de matières grasses, et ils ont fixé les règles du bon équilibre alimentaire. « Le petit déjeuner est un repas indispensable », peut-on lire dans le très sérieux Vidal de l’Alimentation Equilibrée. « Il permet de faire le plein d’énergie après plusieurs heures de jeûne et devrait couvrir environ le quart des besoins énergétiques et nutritionnels de journée ». Pas plus, pas moins… 

Faut-il se forcer à manger le matin ?

se forcer à manger le matin« Surtout pas ! », s’insurge le Dr Jean-Philippe Zermati, nutritionniste, thérapeute cognitivo-comportementaliste et Président d’honneur du Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids (Gros). « Tout comme on ne peut pas dire aux gens d’aller se coucher à 22 heures pour préserver leur santé, on ne pas non plus leur dire de manger coûte que coûte le matin si leur organisme n’en exprime pas le besoin. Un corps, ça parle, ça exprime des sensations alimentaires qu’il est utile d’écouter : le forcer à manger alors qu’il transmet une info indiquant qu’il n’a besoin de rien, cela revient à ne pas tenir compte de ces sensations. Et manger lorsque l’on a pas faim, c’est justement ça qui fait grossir : pour certaines personnes écœurées ou sans appétit au réveil, une tartine et un yaourt, c’est déjà trop… ». Alors, si manger au lever vous rebute et que deux tartines représentent pour vous un menu imposant, inutile de vous forcer à avaler un petit déjeuner sous prétexte que c’est bon pour la santé. Ecoutez vos sensations et si un creux à l’estomac se manifeste vers 9h ou 10h, adaptez les quantités de votre collation à votre faim, ni plus, ni moins. 

Le petit-déjeuner au fil des siècles

Le petit-déjeuner était quasi-inexistant dans certaines civilisations puisque les Egyptiens considéraient la collation du matin comme un simple lavage de bouche. Ils utilisaient de l’eau fraîche avec notamment des épices pour rendre la boisson plus agréable. Les Gaulois ont adopté ce premier repas de la journée sous l’influence romaine, mais il était généralement peu consistant et pris très rapidement. Il faut attendre le Moyen-Âge pour que ce premier repas suive des préceptes d’hygiène et de nutrition (ceux de l’école de Salerne, près de Venise) : Jeanne d’Arc partait alors guerroyer le ventre plein… de pain trempé dans du bouillon ou dans du vin ! Et ne s’alimentait plus jusqu’au soir. Au XVIIIe siècle, on prône enfin l’intérêt de trois repas par jour, avec un petit déjeuner pris tôt le matin, et au XIXe siècle, on consomme du pain ou des viennoiseries dans les familles plus aisées, enrichis de café, de chocolat et de chicorée.

note
déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Se connecter

0 commentaire


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires

ENVOYER UNE ORDONNANCE
CONTACTER
UN DOCTEUR EN PHARMACIE

Trouvez votre
pharmacie Forum Santé

erreur Code postal non valide !

Commandez en ligne
& retirez vos achats
en pharmacie

Newsletter

Recevoir la newsletter
Forum Santé
Réalisation Digital Concept - 2017 Mentions légales