Vous avez déjà un compte ?
Pas encore membre ?
Forumsanté > Conseil Santé > Prévention > Guêpes, méduses, moustiques > Moustiques, guêpes, méduses... Déclarez-leur la guerre !

On en parle
sur le forum

20/08/2017 à 18:01
par rudybond007
Voir les autres sujets

Le magazine

Consultez-le en ligne !
Conseil Santé

Moustiques, guêpes, méduses... Déclarez-leur la guerre !


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires

Les guêpes, abeilles, frelons…

Les hyménoptères regroupent 8000 espèces en France vivant pour la plupart en colonie autour d’une reine dans toutes nos régions sans exception.

Je risque quoi ?

Rarement, un choc anaphylactique (allergie très grave occasionnant environ 20 décès/an) ou une réaction toxique généralisée (troubles digestifs, céphalées, convulsions…) en cas de piqûres multiples. Le plus souvent, une réaction locale avec un point de piqûre douloureux.

La prévention, ça marche ?

La lotion antihyménoptères n’a pas encore vu le jour alors,ne marchez pas pieds nus, inspectez fruits et pâtisseries avant de les manger et ne vous baladez pas près d’une zone d’apiculture.

Trop tard… Je me soigne comment ?

Retirez doucement le dard avec une pince à épiler, désinfectez avec de l’alcool à 60° puis appliquez une crème anti-inflammatoire. Un fort gonflement local, une fatigue soudaine, des vomissements, une gêne respiratoire…, surviennent ? Un choc allergique est à craindre : appelez les secours.

Les moustiques

Pas moins de 65 espèces de moustiques sévissent en France et dans les DOM TOM. Pour autant, toutes ne sont pas nocives ou gênantes et il est facile de les combattre avec des produits anti-moustiques classiques, des bougies à la citronnelle… Toutefois, trois familles de moustiques sont aujourd’hui surveillées de près par les autorités de santé :
 

Le Culex Pipiens, bien connu des Guadeloupéens et des Martiniquais, qui affectionne les eaux stagnantes et passe à l’attaque dès que le jour décline.
 
 
Le Aedes caspius et l’Aedes Albopictus (moustique « tigre ») provenant d’Afrique, vit dans les îles et les zones tropicales et a débarqué dans le sud de l’Hexagone voilà quelques années. Il est le principal vecteur du chikungunya (maladie infectieuse tropicale qui occasionne de très fortes douleurs articulaires), de la dengue, de la fièvre jaune et peut aussi véhiculer des grippes estivales.
 
 
Les Anophèles, responsables entre autres du paludisme, très présents sous les tropiques mais également en Corse et dans les rizières de Camargue.

Je risque quoi ?

Parfois de graves maladies (chikungunya, paludismedengue…) en voyageant dans les zones infestées (pays tropicaux, Afrique, Asie…), le plus souvent en France de simples boutons rouges et gonflés qui démangent.

La prévention, ça marche ?

Bougies, spray anti-moustiques, bracelets, diffuseurs électriques…, l’arsenal anti-moustiques est complet. Si vous dînez dehors à la nuit tombante (période de forte activité), l'idéal est de vous couvrir les jambes et les bras. Sur le site www.vigilance-moustiques.com, une carte indique quotidiennement les régions de France et de l’Outre-Mer les plus touchées.

Trop tard… Je me soigne comment ?

Calmez la douleur à l’aide d'une compresse glacée ou trempée dans du vinaigre blanc. Appliquez une crème anti-démangeaisons. Les boutons gonflent, rougissent, s’étendent ? Le médecin peut vous prescrire un antihistaminique par voie orale.

Les méduses

Certaines, loin de nos côtes, sont mortelles. Heureusement, celles à qui l’on se frotte chez nous sont simplement urticantes.

Je risque quoi ?

Une piqûre de méduse même légère (ou même quand l’animal est mort !) est souvent suivie d’une douleur vive, décrite comme une sensation de décharge électrique ou de brûlure, qui augmente pendant 30 à 40 mn. Un érythème apparaît couleur marron-violacée qui marque la surface cutanée atteinte. A moins d’une rare envenimation sévère (avec céphalée, spasmes musculaires…), ça fait mal mais ça se soigne.

La prévention, ça marche ?

Rien à faire à part consulter les bulletins « alerte méduses » de votre lieu de vacances.

Trop tard… Je me soigne comment ?

Rincez longuement la zone touchée à l’eau salée chaude pour désactiver le venin. Ne frottez pas. Ôtez tous les fragments de tentacules avec une pince à épiler. Appliquez un antiseptique puis une crème antihistaminique et prenez du paracétamol contre la douleur. L’érythème disparaît au bout de 10 jours. Vous êtes piqué sur la peau fine du torse, du visage ? Prenez RDV chez le médecin.

Le conseil

FORUM SANTÉ

 


Crème anti-démangeaison, antiseptique, antihistaminique, anti-moustiques… Ces produits sont disponibles sans ordonnance chez votre pharmacien Forum Santé. Pensez à lui demander conseil avant votre départ en vacances !
note
déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Se connecter

0 commentaire


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires
ENVOYER UNE ORDONNANCE
CONTACTER
UN DOCTEUR EN PHARMACIE

Trouvez votre
pharmacie Forum Santé

erreur Code postal non valide !

Commandez en ligne
& retirez vos achats
en pharmacie

Newsletter

Recevoir la newsletter
Forum Santé
Réalisation Digital Concept - 2017 Mentions légales