Vous avez déjà un compte ?
Pas encore membre ?
Forumsanté > Conseil Santé > Prévention > Médicaments & Vaccins > Essais de médicaments : comment ça marche ?

Le magazine

Consultez-le en ligne !
Conseil Santé

Essais de médicaments : comment ça marche ?


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires

Mal connus du grand public, les essais de médicaments inspirent la méfiance. Forum Santé lève le voile sur cette pratique indispensable à la recherche scientifique.

Tous les médicaments ont forcément des bienfaits, mais ont aussi des effets toxiques. Les essais cliniques permettent d’évaluer la part de tolérance d’efficacité et d’innocuité de ces médicaments.

Comment marchent les essais de médicaments ?Comment marchent les essais de médicaments ?

En amont, il y a des phases d’essais sur des animaux. L’objectif est de trouver la dose avec laquelle débuter la phase 1 des essais avec les humains et voir si les effets toxiques sont plus importants que les effets bénéfiques. 

À chaque fois qu’on prend un médicament, on prend un risque. L’objectif de ces essais est de déterminer le risque minimum et donner le maximum d’avantage. Cette première phase de tests se fait sur des sujets sains évidemment éclairés et informés. Cette phase est généralement rémunérée. 

Comment devenir testeur de médicament ?

Le comité régional d’éthique de l’Agence Nationale de sécurité du médicament se penche sur le dossier de candidature de chaque volontaire. Le but est de savoir si les candidats sont en bonne santé. Des examens cliniques et biologiques sont ensuite faits régulièrement sur les candidats pour s’assurer qu’ils ne souffrent pas d’une pathologie qui pourrait interférer sur les résultats.

Pour être retenus comme testeur de médicaments, les laboratoires exigent des critères précis. Il faut être non-fumeur, n'avoir ni antécédents médicaux ni allergies. Pour éviter les abus et la mise en danger des testeurs, la somme maximum qu’un testeur de médicament peut gagner est limitée à 4 500 € par an et est non imposable.

 

Bon à savoir 


En France, la population des testeurs de médicaments est essentiellement composée d’étudiants en médecine, et de personnes jeunes. Ce dernier critère est important parce qu’à partir d’un certain âge, même si elles sont minimes, on a toujours des pathologies intercurrentes qui vous éliminent de l’essai.  

Les droits des testeurs de médicaments

Un testeur de médicament bénéficie d’un contrôle médical en permanence. Il est également important de savoir qu’il peut quitter un essai clinique à tout moment sans donner de raisons. Il a également le droit de connaître toutes les informations sur son état de santé et est tenu d’informer en cas d’évènement grave.

Le testeur bénéficie également de dédommagements en cas de  préjudices. C’est une pratique très encadrée pour protéger le testeur au maximum et assurer sa sécurité. Des tests de phase 2 et 3 sont ensuite faits sur des testeurs malades. Eux par contre, ne sont pas rémunérés. 

Le Conseil Forum Santé


Certes les essais cliniques suscitent beaucoup d’interrogations, mais quand les bonnes décisions sont prises, les évènements se déroulent bien et sans embuches. Le risque d’un essai clinique est surtout au niveau de la contre-indication ou du fait que le médicament testé ne marche pas, mais rarement au niveau de la mortalité.

note
déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Se connecter

0 commentaire


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires

ENVOYER UNE ORDONNANCE
CONTACTER
UN DOCTEUR EN PHARMACIE

Trouvez votre
pharmacie Forum Santé

erreur Code postal non valide !

Commandez en ligne
& retirez vos achats
en pharmacie

Newsletter

Recevoir la newsletter
Forum Santé
Réalisation Digital Concept - 2017 Mentions légales