Vous avez déjà un compte ?
Pas encore membre ?
Forumsanté > Conseil Santé > Prévention > Protection solaire, été > Été : la saison des bobos

Le magazine

Consultez-le en ligne !
Conseil Santé

Été : la saison des bobos


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires

A la mer, la montagne ou la campagne, l’été est propice aux activités diverses et variées.
Profitez-en ! Baignades, farnientes, randonnées, pique-niques et autres barbecues, tout est permis. Mais attention, on peut parfois rencontrer quelques désagréments : coups de soleil, entorses, piqûres d’insectes…
Pas de panique, suivez le guide !

A

Ampoules

La chaleur et les frottements répétés peuvent provoquer des ampoules aux pieds. Surtout si vous entreprenez des marches longues sans en avoir l’habitude, ou que vous portez des chaussures neuves, ou encore mal adaptées. En prévention, n’hésitez pas à mettre un pansement sur les points de frottement. Il existe maintenant des pansements spray (Tricosteril®).

Que faire ?

Deux écoles : percer l’ampoule ou la laisser. Si vous choisissez de la percer, utilisez une aiguille stérilisée et retirez la peau morte. Dans tous les cas, appliquez un antiseptique, séchez bien la peau et protégez avec un pansement spécifique.

B

Brûlures

Les brûlures sont répertoriées en trois catégories : Les brulures du premier degré sont superficielles : elles ne touchent que l’épiderme ; la peau rougit, devient sèche et sensible. Les brûlures du deuxième degré atteignent l’épiderme et une partie plus ou moins importante du derme ; elles présentent des cloques. Celles du troisième degré détruisent l’épiderme, le derme et l’hypoderme ; elles laissent apparaître une peau blanchâtre, jusqu’à noire parfois.

Que faire ?

Tout d’abord, calmez la douleur en passant la brûlure sous l’eau froide. Nettoyez ensuite la peau avec un sérum physiologique ou un savon antiseptique puis désinfectez avec des produits sans alcool, ni eau oxygénée. Etalez enfin une crème calmante, grasse, recouverte de compresses stériles. Plus pratique encore, la marque Tricosteril® propose maintenant des pansements prédécoupés pour brûlures et petites blessures.

C

Coups de chaleur

Le coup de chaleur est un dysfonctionnement du système de régulation de la température corporelle qui porte cette dernière à plus de 40°. Notamment dû à une température ambiante trop élevée, le coup de chaleur peut aussi provenir d’un fort taux d’humidité, du manque d’aération, d’efforts physiques trop importants, d’une mauvaise hydratation de l’organisme…

Que faire ?

Bien sûr, il faut boire beaucoup… d’eau fraîche (pas glacée), même quand vous n’avez pas soif. Mettez-vous à l’ombre, dans un endroit aéré et baignez-vous régulièrement, de préférence sans vous sécher (que ce soit chez vous, à la piscine ou à la plage). Portez des vêtements légers, amples et un couvre-chef ! Limitez les efforts et les sorties entre 12 et 16h. Ayez le réflexe brumisateur. Pour éviter une transpiration trop importante, prenez des pastilles de sel. En cas de coup de chaleur, consultez votre pharmacien ou médecin.

 

Coups de soleil

Le coup de soleil est une brûlure provoquée par des rayons ultraviolets (UVB) du soleil. Rappelons que sur le sable et dans l’eau, la réverbération est plus importante, et que les UV passent même à travers les nuages. Alors usez sans abuser des expositions solaires – 15 à 30 minutes par jour suffisent à prendre des couleurs – en évitant toujours le créneau 12-16h.

Que faire ?

C’est le moment de sortir votre tube de Biafine (émulsion pour application cutanée) ou tout autre traitement des brûlures ! Demandez conseil à votre pharmacien, l’offre est large. Ensuite, évitez d’exposer de nouveau les zones touchées et protégez-vous avec un indice élevé. Pensez toujours à boire régulièrement.
Attention aux enfants, ils ont la peau bien plus fragile que la nôtre. Bien entendu, il est hors de question de jouer sur le bord de la plage sans chapeau, tee-shirt, lunettes et crème solaire.

D

Douleurs musculaires

Les douleurs musculaires telles que les maux de dos et courbatures peuvent survenir notamment lors de longs trajets. Les déplacements en voiture sont les principaux responsables de ces douleurs.

Que faire ?

Contre les douleurs musculaires, faites des pauses fréquentes pour vous détendre. Si le mal persiste, appliquez un patch chauffant thermo-actif Tricosteril®. Son action est immédiate et efficace durant huit heures.

F

Foulures et entorses

La foulure est une entorse légère. Toutes deux sont dues au mouvement brutal et forcé d’une articulation. Foulures et petites entorses produisent un étirement des ligaments entraînant douleur vive et gonflement.
Les articulations les plus fréquemment touchées sont celles de la cheville et du genou.

Que faire ?

Surtout ne pas appuyer sur l’articulation concernée. Appliquez un petit sac rempli de glaçons, une compresse froide ou un coussin thermique. Maintenez l’articulation avec un bandage. Si vous devez marcher, gardez vos chaussures en prenant pour appui le membre non blessé.

M

Mycoses

C'est la récolte des champignons mais ceux-là sont microbiens. Ils infectent la peau, les muqueuses, comme les ongles. Les mycoses sont transmises au contact de sols humides notamment des lieux publics, d’animaux domestiques mais aussi de personnes. Elles provoquent sur la peau inflammation, irritation, rougeur… fissure entre les orteils quand il s’agit des pieds, ce qui est le cas le plus fréquent.

Que faire ?

Evitez de marcher pieds nus sur les surfaces humides. Après vous être lavé, séchez-vous bien, et tout particulièrement les pieds. Veillez à changer tous les jours vos chaussettes et sous-vêtements. Les mycoses se traitent avec des produits antimycosiques en poudre, crème, comprimés (selon la partie du corps touchée) mais également avec certaines huiles essentielles. Demandez conseil à votre pharmacien, car ces traitements doivent souvent s’inscrire dans la durée pour être efficaces.

P

Piqûres d'insectes

Longue est la liste de ces “petits” insectes piquants : abeilles, bourdons, guêpes, frelons, araignées, moustiques… sans oublier la famille des acariens tels que les aoûtats. Si l’abeille ne pique qu’une fois, car son dard reste dans la peau, la guêpe – reconnaissable à ses rayures jaunes et noires – peut récidiver !
Toutes ces bestioles provoquent inflammations plus ou moins douloureuses, rougeurs, démangeaisons, voire des allergies. Protégez-vous en appliquant régulièrement des produits répulsifs sur votre peau, mais aussi sur vos vêtements. Vous avez le choix : crèmes, gels, lingettes, lotions, sprays (Insect Ecran)…

Que faire ?

Lutter contre un premier réflexe : éviter de se gratter ! Cela ne fait qu’augmenter la réaction cutanée. Si le dard est resté dans la peau, retirez-le avec une pince à épiler – préalablement nettoyée à l’alcool – et désinfectez avec une solution antiseptique. Crème, gel, ou encore comprimés antihistaminiques permettront de calmer les irritations ou brûlures.

Plus fine, plus tendre, la peau des jeunes enfants est une cible privilégiée pour les insectes. Pensez à les protéger.

T

Transports

Les déplacements en bateau, voiture, train ou avion peuvent provoquer des malaises appelés le mal des transports. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres, notamment les enfants mais aussi les femmes. Au programme des réjouissances symptomatiques : vertiges, salivation importante, sueurs, sensations de froid, nausées, vomissements, somnolence…

Que faire ?

En cas de mal des transports, ne partez pas l’estomac vide. Mangez. Sans faire un repas pantagruélique non plus ! Les précautions à prendre : un antiémétique (contre les vomissements), une solution homéopathique ou encore un patch à mettre quelques heures avant de voyager. La lecture, pour les personnes sujettes à ces désagréments, est à bannir. Essayez de vous installer dans le sens de la marche et profitez du paysage…

Traumatismes légers

Les traumatismes légers tels que l’hématome et l’ecchymose apparaissent généralement suite à un choc. Il s’agit d’une petite hémoragie interne souvent sans réelle gravité. L’hématome est plus connu sous le nom de “bosse” et l’ecchymose de “bleu”.

Que faire ?

Appliquez le plus rapidement possible un produit à base d’arnica sous forme de gel ou de crème. Il existe aussi des granulés homéopathiques. Ces produits sont très efficaces en cas de chocs et contusions. Ils sont recommandés pour toute la famille.

 

Troubles du transit

Le changement de rythme de vie, de climat ou d’habitudes alimentaires peut occasionner des troubles du transit tels que la diarrhée.

Que faire ?

Première mesure à prendre : réhydratez votre organisme (selon l’endroit où vous séjournez, ne consommez pas l’eau du robinet). Côté alimentation, privilégiez les bouillons, le riz, les carottes… Pelez vos fruits. Evitez les crudités et les aliments ou plats trop gras. Au-delà de 24 heures de troubles, consultez votre pharmacien.

note
déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Se connecter

0 commentaire


PARTAGER :
  • Recommander à un(e) amie(e)

    X









     

    * Champs obligatoires

ENVOYER UNE ORDONNANCE
CONTACTER
UN DOCTEUR EN PHARMACIE

Trouvez votre
pharmacie Forum Santé

erreur Code postal non valide !

Commandez en ligne
& retirez vos achats
en pharmacie

Newsletter

Recevoir la newsletter
Forum Santé
Réalisation Digital Concept - 2017 Mentions légales