Vous avez déjà un compte ?
Pas encore membre ?
Forumsanté > Conseil Santé > Santé > Maladies cardiovasculaires > Prévenir les risques de maladies cardiovasculaires

Le magazine

Consultez-le en ligne !
Conseil Santé

Prévenir les risques de maladies cardiovasculaires


PARTAGER :

Les maladies cardiovasculaires désignent un ensemble de maladies du coeur et des artères. Elles peuvent être causées par des dépôts de cholestérol sur les parois des artères. Ces dépôts finissent par gêner la circulation du sang qui alimente les organes comme le cerveau ou le coeur.

Le développement des maladies cardiovasculaires dépend de plusieurs facteurs tels que votre âge, votre alimentation, votre consommation de tabac ou votre activité physique. Plus vous cumulez de facteurs de risque, plus la probabilité de développer un jour une maladie cardiovasculaire augmente.

Les facteurs de risque cardiovasculaire

L’âge :
La probabilité d’avoir un accident cardiovasculaire ou cardiaque augmente nettement après 50 ans chez l’homme et après 60 ans chez la femme (avant, ce sont les hormones qui la protègent).

Les antécédents familiaux :
Accident vasculaire cérébral (AVC), infarctus du myocarde ou mort subite… le risque de développer une maladie cardiovasculaire est plus important si dans votre famille, un parent proche a présenté une maladie cardiovasculaire à un âge précoce.

Le tabagisme :
On sait que le tabac est responsable de troubles pulmonaires mais on ignore souvent qu’il est aussi responsable de maladies cardiovasculaires. En favorisant des dépôts sur leur paroi, le tabac abîme les vaisseaux sanguins, favorise le rétrécissement des artères, la formation de caillots et l’apparition de troubles du rythme cardiaque. Chez une personne qui fume 10 cigarettes par jour, le risque d’une crise cardiaque est multiplié par 2. Si vous fumez et que vous souffrez d’un excès de cholestérol, d’une hypertension artérielle ou d’un diabète, votre risque cardiovasculaire augmente encore plus significativement.

Le diabète :
Si vous souffrez d’un diabète mal contrôlé, l’excès de glucose dans votre sang peut endommager les parois de vos artères.

L'hypertension artérielle :
La tension artérielle correspond à la pression exercée par le sang sur la paroi des artères. L’hypertension correspond à l’augmentation de cette pression qui finit par abîmer les parois des artères, qui risquent alors de se boucher ou de se fissurer.

Le cholestérol :
Ce type de graisse est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Cependant, son excès est néfaste. On distingue le mauvais cholestérol (LDL) du bon cholestérol (HDL). Si vous mangez trop gras, si vous souffrez d’obésité ou si vous ne pratiquez pas d’activité physique, le mauvais cholestérol augmente et s’accumule sur les parois de vos artères sous forme de dépôts graisseux. Avec le temps, ces dépôts peuvent ralentir et même bloquer la circulation du sang.

L’obésité et le surpoids :
On parle de surpoids si l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 25, et d’obésité s’il est supérieur à 30. Si l’excès de graisse se situe au niveau de la taille et du ventre (obésité en forme de pomme), le risque cardiovasculaire est plus élevé que si les graisses se localisent plutôt en dessous de la ceinture (obésité en forme de poire).

La sédentarité :
Toute personne qui pratique moins de 30 minutes d’exercice physique par jour est considérée comme trop sédentaire.

L'alcool :
Il ne faut pas consommer, par jour, plus de trois verres de vin pour les hommes et deux verres de vin pour les femmes.

La formule pour calculer votre imc : p / t²
p = poids en kilogrammes
t = taille en mètres

Le saviez-vous ?

Le coeur n'est pas plus gros que le poing, il pèse 250 g à 300 g mais c'est un muscle extrêmement puissant qui bat 100 000 fois par jour et pompe 5 litres de sang à la minute.

 

Comment agir ?

Vos habitudes alimentaires :

Evitez une alimentation trop riche en graisses. Préférez les viandes blanches et les légumes aux charcuteries, évitez l’excès de viande rouge.
Méfiez-vous des plats préparés (industriels). Ils sont souvent trop riches en sucres, graisses et sel. Mieux vaut, dans la mesure du possible, préparer vous-même vos repas.
Attention au grignotage en dehors des principaux repas. Veillez à manger de tout et de façon équilibrée pendant les repas pour ne pas ressentir de sensation de faim.
Privilégiez une cuisson à la vapeur plutôt qu'au beurre ou en friture. Méfiez-vous aussi des plats mijotés en sauce, riches en graisses.
Adoptez un régime alimentaire équilibré, en mangeant fréquemment du poisson, des fruits et des légumes, et en privilégiant l'huile d'olive.
Modérez votre consommation d'alcool.
En limitant votre apport de graisses et sucres, vous évitez l'excès de poids qui oblige votre coeur à un
travail accru et aggrave le risque d'apparition des maladies cardiovasculaires.

Votre consommation de tabac :

En arrêtant de fumer, vous agissez pour limiter le risque de maladies cardiovasculaires :
20 minutes après l’arrêt du tabac, votre pression sanguine et vos pulsations cardiaques redeviennent normales.
24 heures après votre dernière cigarette, le monoxyde de carbone est éliminé de votre corps, vos poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée.
Après 48 heures, le goût et l’odorat s’améliorent.
Après 72 heures, votre respiration est plus facile, votre énergie augmente.
Au bout de 3 à 9 mois, les problèmes respiratoires et la toux s’apaisent, votre voix s’éclaircit.
Après 5 ans sans tabac, le risque d’être victime d’un infarctus du myocarde est 2 fois moins élevé que celui d’un fumeur.
10 ans après l’arrêt du tabac, le risque d’avoir une crise cardiaque redevient équivalent à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

Votre activité physique :

Il est indispensable de pratiquer une activité physique régulière. Vous limitez votre prise de poids, vous diminuez le risque de diabète et d’hypertension artérielle, vous limitez le taux de graisses dans le sang. Et, ce faisant, vous réduisez votre risque cardiovasculaire.
30 minutes de marche par jour suffisent ! Préférez les escaliers à l’escalator ou à l’ascenseur.
Faites les petits trajets à pied plutôt qu’en voiture ou en transports en commun.

Les médicaments : parfois le traitement s’impose

Changer d’hygiène de vie est indispensable, mais, parfois, ne suffit pas. Votre médecin traitant peut alors vous prescrire un traitement médicamenteux pour limiter les complications cardiovasculaires.

Prenez de mesures contre les risques cardiovasculaires !

« 20 min pour avoir l’esprit tranquille »
Rendez-vous vite dans votre pharmacie. Prévenir les maladies cardiovasculaires, c’est plus facile quand on les a identifiées !

Faites dépister vos facteurs de risques cardiovasculaire
Avec le coffret Santé, votre pharmacien forum santé vous propose un dépistage en 15 minutes.
Le dépistage* comprend :
• la mesure de votre glycémie - le sucre dans le sang -
• la mesure de votre taux de cholestérol,
• une prise de tension
• la mesure de votre tour de taille
• l’évaluation de votre risque tabac.
En fonction des résultats, votre pharmacien vous remettra un DVD et un carnet de suivi, vous conseillera ou vous orientera vers votre médecin.
* Ce dépistage est pris en charge intégrale pour tous les clients assurés Allianz en fonction du type de contrat. Renseignez-vous auprès de votre agent d’assurance.

Les avis des pharmaciens Forum Santé

 
La France a un déficit de culture sur le plan de la prévention et du dépistage. C’est pourquoi lorsque que je propose à mes clients de faire un bilan de vérification de leurs taux, peu sont favorables à ce dépistage. « Je me sens bien donc je n’est pas besoin de cet examen ». Il m’est pourtant arrivé de trouver des taux limites sur des patients et de leur conseiller de consulter sans attendre. En quoi consiste l’examen je mesure le tour de taille, pèse ou demande le poids, fais un dosage du cholestérol et de la glycémie, prends la tension à 3 reprises. Je dispose pour cela d’une pièce à part isolée du public. Je m’appuie sur un questionnaire homologué et standardisé qui permet d’évaluer le risque. J’ai aussi des patients qui se présentent dans mon officine parce qu’ils ne se sentent pas bien, ceux-ci acceptent le dépistage de même que certains patients, pourtant suivis par un médecin, mais qui n’ont pas pour autant fait de contrôle depuis 3 ans. Cela prendra encore quelques années pour que ce type de démarches fasse partie du quotidien des français mais il est certain que cette pratique revêt un caractère indispensable dans l’amélioration de la prise en charge, en amont, de certaines pathologies.
 
M. Alain Pestalozzi - Pharmacie Pestalozzi - Forum Santé - Avallon
 
note
déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Se connecter

0 commentaire


PARTAGER :
ENVOYER UNE ORDONNANCE
CONTACTER
UN DOCTEUR EN PHARMACIE

Trouvez votre
pharmacie Forum Santé

erreur Code postal non valide !

Commandez en ligne
& retirez vos achats
en pharmacie

Newsletter

Recevoir la newsletter
Forum Santé
Réalisation Digital Concept - 2017 Mentions légales