Vous avez déjà un compte ?
Pas encore membre ?
Forumsanté > Conseil Santé > Santé > Maladies cardiovasculaires > Suivi diabétique et règles hygiéno-diététiques

Le magazine

Consultez-le en ligne !
Conseil Santé

Suivi diabétique et règles hygiéno-diététiques


PARTAGER :

Qu’est-ce que le diabète ?

Sous le terme de « diabète » se cachent deux maladies distinctes caractérisées par une élévation du taux de glucose dans le sang.

Diabète de type 1 :

Chez les personnes qui en sont atteintes, le pancréas ne secrète pas d’insuline, hormone stimulant l’entrée du glucose dans les cellules. Ce type de diabète survient le plus souvent durant l’enfance et l’adolescence. Le seul traitement efficace consiste en des injections d’insuline, ce qui lui vaut également la dénomination de diabète insulinodépendant. L’alimentation des diabétiques de type 1 n’est pas très différente de celle du commun des mortels. Toutefois, ils doivent adapter les doses d’insuline injectées par rapport à leur alimentation, leur activité physique et leur glycémie.

Diabète de type 2 :

Dans ce cas de figure, l’insuline est sécrétée en quantité suffisante, mais les cellules de l’organisme ne répondent plus correctement à ses instructions. Le pancréas doit donc sécréter plus d’insuline. Avec le temps, il s’épuise : le glucose s’accumule dans le sang et la sécrétion d’insuline diminue. Il faut alors passer aux injections d’insuline. Ce type de diabète survient préférentiellement à l’âge adulte, chez les personnes avec embonpoint et représente 90 % des cas de diabète chez les personnes de plus de 60 ans.
Une bonne hygiène de vie et un suivi médical approprié permettent souvent de contrôler ce type de diabète, voire de prévenir l’éclosion de la maladie. Lorsque ces mesures s’avèrent insuffisantes, un traitement médicamenteux devient nécessaire.

Dix commandements pour contrecarrer les effets du diabète

1- Un contrôle glycémique strict

Plus vous contrôlez votre glycémie, plus il vous sera facile de bien gérer votre diabète.
Grâce à votre lecteur de glycémie, en moins de 5 secondes, vous êtes à même de connaître précisément votre taux de glucose dans le sang. C’est à vous, en concertation avec votre médecin, de déterminer à quelle fréquence vous devez effectuer le test. Par ce biais, vous pouvez mieux vous rendre compte des effets néfastes des écarts alimentaires, de l’impact bénéfique de l’exercice et de l’utilité des médicaments.

En cas de diabète de type 1, un test de glycémie s’avère nécessaire avant chaque repas et le soir, avant de vous coucher. En effet, la dose d’insuline à injecter dépend de votre glycémie.

Si vous êtes atteint de diabète de type 2, faites le test une ou deux fois par jour à des moments différents. Par contre, si vous planifiez un long voyage en voiture ou souffrez d’une infection, pratiquez ce test plus fréquemment, afin d’éviter les crises d’hyperou d’hypoglycémie.

Diabète de type 2 chez les adolescents
Le diabète de type 2, auparavant appelé « diabète de l’adulte », est de plus en plus souvent diagnostiqué chez les adolescents. Ainsi, en Amérique du Nord, un adolescent sur 200 en est atteint, et davantage encore dans certaines minorités défavorisées. La même tendance commence à être perceptible en Europe.
 

2- Les clés d’une alimentation équilibrée

Avant même de songer aux médicaments, la prise en charge du diabète, en particulier celui de type 2, débute par une modification du mode de vie. L’objectif d’une alimentation équilibrée chez les patients diabétiques est double : perdre du poids et gérer de façon optimale l’équilibre glycémique. Souvent, ces mesures suffisent à réguler votre glycémie !

Pour lutter contre le surpoids, tout en visant l’équilibre glycémique, respectez les règles suivantes :
• Evitez les aliments riches en glucides simples comme les bonbons, sodas, biscuits ou sucres en morceaux.
• Privilégiez les aliments riches en glucides complexes comme les légumineuses, le pain complet et les fruits.
• Fuyez les mauvaises graisses saturées d’origine animale, néfastes pour votre coeur, vos vaisseaux et votre diabète.
• Favorisez les graisses polyinsaturées riches en oméga 3 comme les huiles de colza, de noix et de lin. Les poissons gras tels que saumon, thon, sardine ou maquereau en regorgent. Ces graisses sont bénéfiques tant pour votre système cardiovasculaire que pour votre diabète.
• Préférez les aliments pauvres en graisses comme les légumes, les céréales complètes et les viandes maigres.
• Consommez régulièrement des aliments riches en fibres. Ils abaissent votre glycémie et réduisent l’absorption intestinale de cholestérol. On les trouve notamment dans les lentilles, pois chiches, flageolets et germes de blé.

Si ces mesures vous paraissent difficiles à mettre en oeuvre, parlez-en à votre pharmacien ou faites appel à un nutritionniste, qui vous épaulera dans vos démarches.

3- Prudence avec l’alcool

L’alcool est riche en calories car 1 g d’alcool a une valeur énergétique de 7 Kcal. Si vous en abusez, vous risquez de prendre du poids. Par ailleurs, l’alcool élève vos triglycérides dans le sang, ce qui menace votre santé.
A quantité d’alcool égale, la richesse en calories varie selon le type de boissons. Ainsi, avec ses 110 Kcal, un demi-verre de bière contient plus de calories qu’un petit verre de vin, qui n’en a que 60 Kcal. De plus, certaines boissons alcoolisées comme la bière, le cidre, le porto ou les liqueurs sont très riches en glucides. Il faut en tenir compte dans l’équilibre de votre diabète !

4- Dites « stop » à la cigarette

Ce n’est un secret pour personne : le tabac est mauvais pour votre santé. En plus de ses effets
nocifs sur vos bronches, il augmente votre pression artérielle et endommage vos vaisseaux sanguins.

Si vous souffrez de diabète, vous vous rendez un énorme service en tirant un trait sur la cigarette.
Personne ne pourra vous donner la recette miracle qui vous permettra de vous libérer de votre dépendance. Toutefois, il existe une condition sine qua non pour réussir son sevrage tabagique : la volonté ! Sachez que votre pharmacien est là pour vous conseiller.

 

5- L’exercice physique au quotidien

Comme démontré dans de nombreuses études cliniques, l’activité physique est l’une des clés pour un bon équilibre glycémique. En cas de diabète de type 2, elle favorise la perte de poids, diminue les taux de mauvais cholestérol et de triglycérides et augmente le taux de bon cholestérol. Il est aussi avéré que l’exercice physique pratiqué régulièrement réduisait les besoins en insuline ou autres médicaments antidiabétiques.

Avant de vous lancer, certaines règles doivent être respectées :

• Parlez-en à votre médecin
• Munissez-vous de votre carte personnelle de diabétique
• Buvez beaucoup d’eau avant, pendant et après l’effort physique
• Multipliez les tests glycémiques
• Emportez avec vous vos médicaments antidiabétiques
• Portez des chaussettes et chaussures adaptées à l’exercice choisi
• Faites-vous accompagner par un ami

Inutile de faire des excès : vous promener d’un bon pas est extrêmement bénéfique. L’important est d’être régulier ! Trente minutes de marche au quotidien et vous finirez par vous sentir beaucoup mieux !

7- Informez-vous !

En plus de ce suivi médical, soyez acteur de votre santé et informez-vous. Mieux vous connaissez votre maladie, plus il vous sera facile d’adopter les bons gestes pour minimiser ses conséquences.
Divers programmes d’éducation destinés aux patients sont proposés par des réseaux locaux d’infirmières, de podologues ou de diététiciennes. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien Forum Santé, qui vous aidera à trouver celui qui vous convient le mieux.

8- Soignez vos pieds !

Prenez soin de vos pieds ! Si vos pieds ont perdu leur sensibilité, vos yeux devront prendre le relais.
Il est essentiel d’examiner soigneusement vos pieds tous les soirs. Coupez-vous régulièrement les ongles et portez des chaussures confortables. A chaque visite médicale, votre médecin est chargé d’examiner vos pieds. En cas d’oubli, rappelez-le lui.

9- Faites examiner vos yeux

Consultez au moins une fois par an votre ophtalmologiste. Si votre diabète est bien contrôlé, il y a de fortes chances que les tests oculaires soient normaux. En revanche, s’il est peu ou mal contrôlé, une rétinopathie diabétique pourrait survenir.
Dans ce cas de figure, la première mesure à prendre est de renforcer votre contrôle glycémique. Votre médecin généraliste veillera également à un bon contrôle de votre pression artérielle. En effet, l’hypertension aggrave la rétinopathie chez les patients diabétiques.

10- Soyez positif !

Votre approche de la maladie joue un rôle décisif dans la façon dont vous la vivez au quotidien.

Si vous adoptez une attitude négative, vous aurez plus de mal à faire ce qu’il faut : alimentation équilibrée, exercices physiques réguliers et prise correcte des médicaments.

Prenez plutôt votre diabète comme un défi à relever et considérez-le comme une opportunité pour améliorer votre hygiène de vie.
Comme la maladie vous pousse à faire des choix en matière d’alimentation et d’exercice physique, votre mode de vie est peut-être plus sain que celui de votre voisin non diabétique.

 

Le saviez-vous ?

Régulation du taux de glucose dans le sang

Le taux de sucre dans le sang ou glycémie est contrôlé par deux hormones secrétées par le pancréas : l’insuline et le glucagon.
Après un repas, le sucre des aliments passe dans le sang et augmente ainsi la glycémie, ce qui provoque une sécrétion d’insuline par le pancréas. L’insuline stimule l’entrée du glucose dans les cellules où il est utilisé à des fins énergétiques.
A distance du repas, la glycémie baisse vu que le glucose dans le sang est utilisé par les cellules du corps. En réponse à cette baisse de la glycémie, le pancréas secrète du glucagon qui libère du glucose à partir des réserves de glycogène dans le foie : le taux de sucre dans le sang augmente.

L'avis du pharmacien Forum Santé

Le nombre de personnes souffrant de diabète a tendance à progresser. Heureusement les traitements sont de plus en plus efficaces et adaptés. Cette pathologie impliquant une surveillance régulière de la glycémie, les lecteurs de glycémie font désormais partie du quotidien des patients. Ils sont en effet simples à utiliser et en moins de 5 secondes vous connaissez votre taux de glucose dans le sang. C’est une forme de prévention et d’alerte qui vous permet de gérer certains écarts alimentaires.
Monsieur Gallais - Pharmacie Forum Santé - Chateaubriand

L'avis du pharmacien Forum Santé

Le nombre de personnes souffrant de diabète a tendance à progresser. Heureusement les traitements sont de plus en plus efficaces et adaptés. Cette pathologie impliquant une surveillance régulière de la glycémie, les lecteurs de glycémie font désormais partie du quotidien des patients. Ils sont en effet simples à utiliser et en moins de 5 secondes vous connaissez votre taux de glucose dans le sang. C’est une forme de prévention et d’alerte qui vous permet de gérer certains écarts alimentaires.

Monsieur Gallais - Pharmacie Forum Santé - Chateaubriand

Vos questions

Comment prévenir les complications ?

Un diabète mal équilibré sur plusieurs années peut avoir des conséquences néfastes sur les yeux, les reins, les nerfs et les artères. Sachez toutefois que les complications du diabète ne sont pas inéluctables.
Les deux grands principes qui permettent de prévenir les complications consistent en un contrôle glycémique strict et une surveillance médicale régulière. Ainsi, si vous suivez un traitement par insuline, un contrôle de votre glycémie s’avère indispensable avant chaque repas. De même, des visites médicales à des intervalles réguliers sont nécessaires pour permettre au médecin de détecter à temps d’éventuels problèmes.

Peut-on prévenir la survenue de diabète de type 1 ?

Actuellement, il n’existe aucune mesure efficace pour prévenir la survenue du diabète de type 1. Cette forme de diabète survient chez des personnes avec une prédisposition génétique. Autrement dit, ces personnes courent plus de risques de développer la maladie.
Elles sont porteuses de gènes favorisant la survenue de réactions immunitaires anormales qui finissent par détruire leur pancréas.
La prévention de ce type de diabète relève de la recherche. Une étude est actuellement en cours qui vise à tester l’efficacité et la sécurité d’un médicament qui pourrait prévenir la survenue de la maladie chez les personnes prédisposées.

Pour aller plus loin

note
déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

Se connecter

0 commentaire


PARTAGER :
ENVOYER UNE ORDONNANCE
CONTACTER
UN DOCTEUR EN PHARMACIE

Trouvez votre
pharmacie Forum Santé

erreur Code postal non valide !

Commandez en ligne
& retirez vos achats
en pharmacie

Newsletter

Recevoir la newsletter
Forum Santé
Réalisation Digital Concept - 2017 Mentions légales